Extropied Redonner de la patate au légume Retour à l'accueil

Comment ma vie a basculé le 1er avril du côté mauvaise blague ?

6 mai 2014

Le printemps avait pourtant bien commencé, il faisait beau, les températures clémentes me permettant d’afficher fin mars un kilométrage et un bronzage de professionnel.

Malgré la bérézina socialiste au plan national et une campagne locale agressive et difficile, Gerard Collomb est finalement réélu sans trop de problèmes, se permettant même de garder le cinquième arrondissement. Une baffe pour son challenger Michel Havard et ses déjà ex-amis d’hier. Gégé vient d’être réélu largement à la tête de la métropole, comme quoi l’UMP ici plus qu’ailleurs a fait beaucoup de bruit pour rien.

Bref j’abordais ma cinquantième au top : intellectuellement, économiquement, physiquement … Même mes fonctions reproductrices semblaient fonctionner au mieux.

 

Coluche
Photo : Catherine Starkman

Oui, mais voilà il y a eu ce putain de 1er avril (comme le putain de camion de Coluche) mais au fait, en avril, qui tire les fils ? Un Dieu quelconque ? Le directeur de la BCE ? La CIA ? Des ex mal attentionnées ? Des cyclistes médiocres et jaloux ? Ou tout simplement le destin ? Sans doute la FAPB ( faute à pas de bol).

Il est vrai que je fais partie de ceux qui tombent peu à vélo, vu l’hécatombe dans mon entourage proche ces 5 dernières années… On ne peut pas avoir du bol tout le temps ! Cette chute, dont je ne me souviens absolument pas, se résume d’après les témoins à un choc frontal et violent avec un mur. Résultat : casque explosé , cadre explosé, moelle épinière explosée.

Lorsque je reprend mes esprits, plus de 24h après le choc, je sens que ma gamelle est passée dans la catégorie supérieure. Malgré la morphine, qu’on me refile à haute dose, je sens un corps meurtri et surtout ponctuellement (mais sûrement) paraplégique.

Une deuxième opération visant à optimiser la remise en marche de la moelle épinière n’y changera rien pour l’heure. Bonjour la transition : du jour au lendemain, je ne peux plus rien faire seul, ni dormir, ni m’alimenter, ni me laver, ni chier, ni pisser, ni taper un sms et encore moins me mouvoir. Même l’érection matinale a disparu. Chaque jour (sans doute le moment le plus sympa) différents visages sympathiques et mains expertes me lavent le cul avant de ma langer comme un bébé.

Bien sur, le corps médical, très compétent et relativement présent se réserve de tout pronostics avant minimum trois mois, le temps que l’œdème se résorbe. De toute façon, ça peut pas être pire, hormis quelques complications liées à mon immobilité (escarres, problèmes de transit, perte de muscle, de capacité pulmonaire..) le pied intégral. Ajouté à ça que je ne peux même pas tweeter.

Seul point positif, la présence de mes proches au quotidien, c’est bien le seul truc.

J’ai attaqué, depuis le 18 avril, ma rééducation (bon, le fait qu’elle commence le weekend de pâques n’est pas forcément la meilleure chose). Celle-ci risque de durer un peu, remettant d’ores et déjà en cause la saison sportive 2014, mais ma motivation est grande, presque autant que ma marge de progression potentielle. Je vous tiendrai régulièrement au courant des avancées spectaculaires dont je ferai bientôt l’objet. En attendant, j’ai de nouveaux héros (ou modèles), Jean-Michel Borne et Alain Bellon, entre autres survivants. J’ai aussi une pensée émue pour mon grand frère, aujourd’hui disparu et paraplégique professionnel de son vivant. Ne pouvant franchement plus compter sur moi même, j’ai quelques piliers sur lesquels m’appuyer : mes enfants, ma famille, ma chérie (et sa nombreuse famille), mes amis et ma boîte même si il faut bien l’admettre, je glande grave depuis 15 jours…

Avec tout ça, même pas sur que j’aille voter aux européennes (un scrutin pourtant passionnant).

Par Michel Sorine

Michel Sorine

Directeur associé

Sportif du dimanche et directeur de clientèle  la semaine, il est aussi concepteur-rédacteur à ses heures, ça le détend.

Voir tous ses billets

Il y a 17 commentaires

  • Nguyen le 14.05.2014 à 22h50

    Bonjour,
    J’ai appris l’accident via un copain. J’ai eu la mm réaction que tout le monde : « Non ?!?!??… », etc. etc….
    On ne se connait pas ; on s’est juste croisé et salué brièvement sur des courses (ou plutôt sur des ravitos ou à l’arrivée, pour moi qui oeuvre plutôt en tant que bénévole qu’en tant qu’athlète…). Pourtant cette « nouvelle » m’a choquée. Je ne sais pas si le terme est bien choisi mais je n’en trouve pas d’autre pour le moment. Et depuis, et bien je pense régulièrement à ce qu’il t’est arrivé. (Je passe sur tout ce sur quoi ce choc me fait réfléchir et relativiser). Et je me demande régulièrement si ton état « s’améliore » un petit peu ; si on note déjà des « progrès » ou des choses encourageantes… Aujourd’hui une collègue me dit qu’il y a un blog, et voilà, j’y suis… et je note avec surprise et « joie », que tu as cette capacité – qui n’est pas donnée à tout le monde ! – d’écrire avec une certaine dose d’humour malgré les circonstances, et… je trouve cela juste… je ne sais pas ; pas d’mots… disons « admirable » (?). En plus de l’humour, je trouve le texte hyper bien écrit, avec du style ; « drôle », même si hyper réaliste ; bref, être en capacité de prendre de la hauteur etc., si peu de tps après l’accident ; j’admire vraiment la force de caractère ; la force tout court, et suis sûre que cela va aider !!
    Bon, voilà, c’était un p’tit mot parmi d’autres…
    En espérant bien entendu que le moral ne lâche pas – ou pas longtemps, et que les progrès puissent arriver le + rapidement possible !
    Je t’envoie plein d’ondes positives, et du courage bien sûr – même si tu ne sembles pas en manquer. Tu as aussi la chance d’être bien entouré, et ça, ça n’a pas de prix ! @ très bientôt, « dehors »…

  • […] profitons de ce sujet sur la Saintélyon pour apporter notre soutien à Michel Sorine (organisateur de la Saintélyon) suite à son grave accident. En espérant que ce reportage saura […]

  • Gintzburger le 26.05.2014 à 12h37

    En espérant te voir franchir le Garon le plus tôt possible, et boire du Maladiere avec gilles F qui m’a donné de tes nouvelles hier.https://www.youtube.com/watch?v=InVKzKfBcZc

  • MOENE Pierre le 04.06.2014 à 20h46

    Mon cher Michel,
    Face à l’adversité si bête, comment réagir? Difficile de répondre et surtout de conseiller l’être atteint moralement et physiquement.
    Depuis le premier jour je prends régulièrement de tes nouvelles (surtout auprès d’Alain). Je savais les visites interdites et j’ai appris à Paris, ce week-end que tu avais créé un “blog” “Extro-pieds.
    Je retrouve bien là ton humour malgré cette épreuve.
    Dès que tu souhaiteras me rencontrer je me ferai une joie d’être à tes côtés.
    Paul et toute l’équipe du week-end Beaujolais te souhaitent Bon Courage, quand à moi, je suis intimement convaincu que tu t’en sortiras.
    Bravo pour la super organisation de BORDEAUX-PARIS, un sans faute ou presque…. nous en discuterons.
    Je t’embrasse.
    Pierre MOENE

    “Faites dès aujourd’hui le bilan clair et sincère de votre vie, décidez d’après votre passé ce que doit être votre avenir, mais décidez de vivre d’une manière généreuse; tout le monde y gagnera, les autres et vous même”
    ARISTIDE QUILLET – Nouvelle Encyclo

  • Pedroletti le 11.06.2014 à 13h05

    C’est bon de t’entendre Mich avec la belle qualité d’écriture qui est la tienne, on pense à toi souvent avec les copains que tu connais et on croise les doigts pour que ce premier avril rebascule du bon coté de la force. Pensées amicales et sportives, Geneviève

  • Patrick GILLES le 20.06.2014 à 11h21

    Bonjour Michel, comme sans doute un grand nombre de personnes, j’ai appris ton terrible accident au départ de… Bordeaux Paris. J’ai énormément pensé à toi tout au long de cette épreuve à laquelle tu as su redonner vie et ce, de bien belle manière. Il te faut désormais redonner vie à un corps meurtri. Le combat n’est pas le même mais connaissance ta ténacité, je suis convaincu de l’issue et j’espère avoir le plaisir de te croiser à nouveau. Bon courage.
    Très sincères pensées amicales.

  • Manzanini Arnaud le 20.06.2014 à 14h04

    Bonjour,

    Lyonnais d’adoption, originaire de Gueugnon comme Alban, passionné par ce sport qu’est le cyclisme et pratiquant l’ultra distance, on ne s’est pourtant jamais croisé.

    Lorsque Dominique Briand lors d’une sortie d’entrainement m’a annoncé votre accident, j’ai eu un profond sentiment d’injustice….

    Lors de notre participation à Bordeaux Paris avec tout notre équipe, sachez que nous avons fortement et souvent pensés à vous.

    Merci Merci Merci

    Dans l’attente de vous rencontrer pour vous raconter la course Bordeaux Paris de l’intérieur, soyez fort!!!

    Arnaud MANZANINI

  • Karl le 20.06.2014 à 15h06

    Salut Michel,
    Tu sais l’amitié que j’ai pour toi et que ça ne risque pas de changer. J’ai essayé de t’appeler après ton accident, je n’en connaissais pas la gravité….
    Chaque « pas » va devenir ta victoire, je suis sur le bord de la route pour t’y encourager, voire, sur le vélo pour te pousser.
    Sans rien te promettre, je vais passer à Lyon pour aller et revenir du DFU, alors si on a 5 mn…
    Sincères amitiés !
    Karl

  • Stéphane GRILLON le 20.06.2014 à 22h28

    Je découvre par le biais d’une newsletter votre accident. 2 points communs nous lient : la Lyon Free VTT que j’ai toutes faites (et encore une fois, je vous remercie de l’avoir créée et maintenue depuis plus de 10 ans) et une chute en avril, mois de m… Je m’en tire bien mieux que vous, avec un ligament du genou partiellement rompu. Mais étant déjà inscrit à la LFVTT, je me suis mis cet objectif en point de mire. Sans ce phare à atteindre, je crois que je n’aurais pas le courage et la force de maintenir la kiné…
    Alors faites comme moi : allumez un phare (pas de voiture, mais plutôt celui qui guide le marin !!!!) et ramez en sa direction, sans défaillir, sans baisser les bras et avec tout le soutien des proches, des connus, des inconnus et de ceux qui se sentent un peu concernés…

  • SCHER le 28.06.2014 à 15h30

    Bonjour Mim,

    Seulement d’avant hier par Freddow, j’apprends cette dure nouvelle que l’on imagine d’ailleurs pas ! Un mec aussi dynamique et actif que toi toujours en mouvement et avec une frite d’enfer…Ca devrait arriver à ceux qui font rien de leurs journées… Mais comme tu le dis ci-dessus on pense tous que ça n’arrive qu’aux autres mais pas à soi…
    On ne se voit pas souvent et la dernière fois était au Gabelou quand vous êtes passé avec Christian et les enfants pour un petit séjour neige bien sympa d’ailleurs, même s’il était court c’était chouette de vous voir. Ma petite famille et moi espérons de tout coeur que les pronostics de soins seront les meilleurs possibles et que ta réeducation sera celle espérée car tu as le mental pour donner tout de toi même. Alors, même si la barre est haute tu vas y arriver. En tout cas nous pensons bien fort à toi et à tes proches qui te soutiennent moralement et allons suivre les évolutions sur ton blog.

    Pleins de bises et j’espère que aurons l’occasion de nous revoir.

    Elodie

  • ROMANO luc le 29.06.2014 à 18h19

    Salut Michel,
    Un de mes gars m’a parlé de toi donc j’ai cherché et même si nous ne nous sommes jamais rencontré nous avons deux points commun : une agence web à Lyon et un passif douloureux avec les deux roues !
    De tout cœur avec toi dans cette tragique épreuve. Il y a 4 ans j’ai quitté mon bureau en moto à 21h pour me réveiller 5 jours plus tard …
    Une connasse m’a implosé en grillant un stop (après moi elle a défoncée 3 voitures en stationnement pour arriver à s’arrêter) , 24h de coma et une liste de 35 fractures et autres plaisanteries du genre.
    J’ai eu plus de chance que toi car après qqs rééducation j’ai gardé tous mes mouvements et autonomie. Par contre je me suis réveillé avec un réinitialisation totale de mes sensations perso : plus de sentiments pour personnes (femme , enfants, amis …) plus aucun gout non plus (vin, aliments …) ni repère (marcher sur la glace, courir, …), la traversée pour retrouver le gout même de la vie n’a pas été simple car aucun mots n’avais de sens (« surprise » « plaisir » …)

    Les médecins me disaient « vous avez du bol d’être en vie et d’avoir vos 4 membres donc faites comme ci de rien était et n’en parlé pas vous allez passer pour un dingue » apres qqs années on en sourit presque !

    Bref de ce que j’ai vu tu en as au compteur et tu as en toi de quoi te battre, si j’ai réussi à le faire tu le feras aussi, j’ai confiance.
    Tu es apparemment bien accompagné niveau boulot mais si ils ont besoin d’un coup de main dis leur de faire signe. Pour ce qui te concerne accroches toi pour chaque moment chaque minute et chaque sensation car tu avanceras un peu plus vers ton objectif. NE LACHES RIEN

    De tout cœur avec toi, bon courage
    Luc

  • kolo le 30.06.2014 à 18h54

    Bonjour, le texte est poignant et tellement plein de vie et de volonté de s’en sortir, bravo. Ca donne une belle leçon de vie. Bon courage pour la rééducation et donnez des nouvelles, on veut suivre votre parcours. Vous nous donnez envie de croire qu’avec notre force intérieure et celle de nos proches, on peut tout réussir dans la vie.

  • pfeuty le 03.07.2014 à 17h16

    Bonjour,
    je vous ai laissé un message sur l’autre messagerie.
    Bon courage.
    Cl. Pfeuty

  • Bruno le 31.08.2014 à 7h29

    Salut Michel,

    j’ai appris ta mésaventure ce matin par ma voisine, que je n’avais pas vu depuis longtemps, et j’en suis depuis tout bouleversé. Putain de m…, mon vieux conscrit z’eu bete a eu un sacré kdo pour ses 50 boules, j’en reviens pas. Michel, je pense bien a toi et te souhaite toute l’énergie du monde pour dépasser ta sad situation et continuer a trouver le bonheur de vivre auquel nous avons tous droit. A un de ces jours à Santenay, j’espère. May the force be with you …
    ton vieux copain z’eu bete

  • Poucet le 07.11.2014 à 9h12

    Allergique à FB, twitmachin et autres bidouilles du net, j’avais même loupé le fil sur Kikourou. Y aura fallu le dernier Ultra Mag pour que je « tombe » sur ton blog … J’adhère illico à ton club de supporter !!! Bon courage Michel.
    Tes billets sont un vrai bonheur. Merci

  • SIMON le 08.12.2014 à 17h38

    Bonjour!
    En cette fête des Lumières où en effet le Tunnel est plus éclairé et décoré que jamais (mieux sécurisé? pas sûr : un de mes amis y a fait une chute à vélo il y a qq semaines) cet article du Monde me ramène vers vous (même si ma soeur Marion m’avait parlé de vous). Gardez le Cap, comme vous dit un de vos amis, la pêche, la patate… et je vous souhaite de pouvoir très bientôt retrouver un petit peu d’autonomie. Mes pensées vous accompagnent, Keep hope! Nathalie

  • BOUSSELIN le 23.06.2015 à 12h34

    « Tombé » par hasard , mais moi sans séquelles, je découvre votre situation. Vous le sportif qui ne tenait pas en place, vous le papa que j’ai connu, dynamique, actif…
    Courage et puissiez-vous retrouver tout voire grande partie de vos capacités.

Ajouter votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *