Extropied Redonner de la patate au légume Retour à l'accueil

Hebdomas horribilis

6 novembre 2014

Hebdomas horribilis

Décidément, la courbe de ma forme physique et psychologique prend des allures d’électrocardiogramme depuis le début de mon hospitalisation. J’ai déjà évoqué ici ces phases « légumes » régulières et toujours violentes. La dernière en date fut exemplaire à plus d’un titre. Faisant suite à une relative période d’embellie, (voir le billet précédent), rien ne laissait présager en effet une nouvelle et telle dégringolade.

Après ce weekend magique où l’été ne semblait plus vouloir partir et où la visite (après travaux) des nouveaux locaux de l’agence achevait de me filer la banane, j’avais attaqué une semaine en pleine forme. À la séance « endurance » de mon groupe fauteuil, je me permettais même de battre mon record en passant de 10 à 15 tours en 45 mn, certes grandement aidé par un fauteuil de prêt performant, humiliant au passage une kiné stagiaire tout ce qu’il y a de valide en lui prenant 2 tours.

Hélas. la suite fut moins drôle puisque les 8 jours qui suivirent se résumèrent à un état nauséeux permanent, s’accentuant fortement en position assise. Épuisé,  incapable du moindre effort et bientôt du moindre lever, je ne trouvais refuge que dans le sommeil. Mon corps puis mon cerveau furent rapidement mis sur « Off », me rendant inapte à la lecture, à la production intellectuelle et encore moins à l’alimentation de ce blog. Annulation du week-end, de toutes les activités et des visites programmées (sorry) n’évitèrent pas tout, et certains audacieux ou proches furent assez déconcertés, voire affolés de constater mon état de zombie. Moi même, je dois l’avouer, ne pus maintenir à flot ce moral plombé par les épreuves. Je touchais le fond, perdant le sourire et arborant ce teint verdâtre digne des grands jours de migraine. Le corps médical, déconcerté lui aussi, programma dans l’urgence une batterie d’examens et d’expériences pour tenter de comprendre et d’améliorer cette situation. Radios, scanners, doplers et IRM (et les déplacements qui vont avec) ne résolvèrent rien et ne contribuèrent pas en tout cas à me rendre la période plus agréable. L’injection d’un traitement anti spasme directement dans la moelle épinière, sorte de péridurale (j’en connais une qui va adorer) acheva de m’achever, et tout ça pour des résultats fort médiocres. C’est finalement en m’insurgeant contre la quantité exponentielle de traitements chimiques prescrits au quotidien (plus de 35 cachets par jour) et en réduisant moi-même la voilure, que l’on identifia la cause de tous mes maux : un nouveau cachet contre l’hypertonie de la vessie, aux effets plutôt indésirables me concernant. Démasquée et réduite de moitié, la molécule félonne vit ses effets pervers disparaître rapidement. Depuis presque une semaine, je revis. Mais ce nouveau recul fut particulièrement dur à vivre à un mois de la naissance du nouveau fruit de mes entrailles. Tandis que la sortie de ma petite fille se précise nettement, la mienne semble s’éloigner. Si j’ai pu négocier avec les autorités hospitalières une sortie exceptionnelle, même nocturne, pour l’événement « mise au monde », je suis en revanche moins serein quant à ma présence et ma contribution durant ses premières semaines à la maison. Les ambitions de mon futur rôle de super papa poussette (intégrée) sont légèrement revues à la baisse. En même temps, me direz-vous,  ne faut-il pas être un tantinet inconscient pour se reproduire en 2014… En effet, tandis que nous vivions notre première Toussaint en Tee-shirt et Ray Ban, le GIEC, Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, était réuni à Copenhague, en présence du secrétaire général de l’ONU. Ils y ont délivré un nouveau message alarmiste sur les effets sévères et irréversibles du réchauffement climatique.
17 ans après Kyoto, rien ne change, tout empire…Ces experts ajoutent qu’un enfant né en 2014 a donc toutes les chances de connaître l’apocalypse climatique puisque, sur le siècle écoulé, la teneur en dioxyde de carbone est supérieure à celle produite pendant 800.000 ans. Si l’empreinte carbone d’un handicapé est forcément moindre que celle d’un valide (même si je vais me déplacer moins en vélo) je ne suis pas très fier de la situation, ni de mes semblables et notamment des États-Unis, qui croient toujours plus en Dieu qu’au réchauffement climatique. Mais Christopher Nolan a peut être raison. Quand notre monde sera devenu invivable, les américains en découvriront sans doute un nouveau pour sauver l’humanité.

Trêve d’anticipation, la forme est revenue et j’ai repris activités et visites à fond. Mon carnet People s’enrichit encore puisque c’est le sénateur maire himself (de Lyon, évidemment) qui m’a rendu une petite visite vendredi dernier. Gégé la classe ! Côté muscu, j’ai peut-être même repris trop fort. Hier en groupe fauteuil, lors de la séance  » renforcement musculaire des membres supérieurs » (précision inutile),  je me suis mis un haltère de 3 kg sur la tronche, occasionnant un petit moment de panique parmi les kinés et un joli coquard sous mon œil gauche. Il ne manquait plus que ça !

Par Michel Sorine

Michel Sorine

Directeur associé

Sportif du dimanche et directeur de clientèle  la semaine, il est aussi concepteur-rédacteur à ses heures, ça le détend.

Voir tous ses billets

Il y a 25 commentaires

  • jacqueline le 06.11.2014 à 21h19

    Bonsoir Mim,
    je ne savais pas que tu avais été aussi mal pendant une semaine, je pense que tu as fait en sorte que tes parents ne soient pas au courant. Mais tout est rentré dans l’ordre et c’est bien ça le principal. Et n’essaie pas de battre un record avec les haltères, bon pas de bobo, mais un oeil au beurre noir pour l’arrivée de ta fille ça fait désordre.
    Ici tout le monde va bien et aujourd’hui c’était le départ de Claire pour l’Australie, alors tu imagines l’état d’esprit du Chef et d’Yvette et aussi de Marie. Je lui souhaite un bon séjour là bas.
    Pour Chloé la date approche et je ne m’inquiète pas, tu seras à la hauteur comme toujours, tu vas chambouler l’hôpital pour te faire conduire auprès d’elle, mais comme tu as raison, ta présence est fortement conseillée.
    Alors Mim en espérant, que tous ces médocs seront bien supportés cette fois, je t’envoie de gros bisous et avec toute la famille nous attendons l’arrivée de ta fille et nous embrassons très fort Chloé .
    Non je ne vais pas regarder les promesses de François, je n’y crois plus !!!!
    bises

  • Mamoëlle le 06.11.2014 à 21h39

    Salut Mimi,

    heureuse de voir que tu es reparti après cette période d’abattement.
    Courage à toi, garde le cap, il va t’arriver tellement de choses merveilleuses dans les semaines (et années !) à venir.
    Tu arrives encore à avoir un peu d’appétit après avoir ingéré tes 35 pilules quotidiennes ?
    Je t’embrasse très fort et pense toujours bien à toi.
    Embrasse aussi comme d’hab Small et ses chérubins. 🙂

    Mamoëlle.

  • Arthurbaldur le 06.11.2014 à 23h53

    Hello Michel,
    C’est vrai que vos nouveaux locaux sont vraiment très classe. Beaucoup de cachet. On a découvert ça le lendemain du déménagement. Bon, c’est sûr, reste un peu de boulot mais ça va être chouette. J-2 avant la première du LUT by Night, purée ce que j’aurai aimé que tu sois là. Le parcours est vraiment top, je pense que les gens vont aimer. J’ai hâte d’avoir leurs retours. Allez, je file au dodo le weekend va être chargé.
    Bisous à Chloé. A bientôt.
    Arthur. 🙂

  • Franck Pélissier le 07.11.2014 à 0h41

    Bonjour,

    Selon comment votre état de santé évolue, est-il envisageable que vous puissiez un jour utiliser un vélo couché tel que celui visible dans la vidéo (à partir de 4’15 ») ?
    https://vimeo.com/106776905
    Bon courage pour la suite.
    Cordialement
    Franck

  • Poucet le 07.11.2014 à 11h45

    Allergique à FB, twitmachin et autres bidouilles du net, j’avais même loupé le fil sur Kikourou. Y aura fallu le dernier Ultra Mag pour que je « tombe » sur ton blog … J’adhère illico à ton club de supporter !!! Bon courage Michel.
    Tes billets sont un vrai bonheur. Merci !

  • jeff Vaillant le 07.11.2014 à 13h55

    peut etre devrais tu envisager de remettre ton casque, si si, le collector, pour progresser en haltères?

    la bise

  • Clacla le 07.11.2014 à 15h44

    Enfin ! Un homme qui parle vrai et qui n’est pas dans le déni ! Je parle du déni de l’apocalypse climatique, bien sûr, et j’admire ta lucidité malgré ton statut de bientôt (re)père. Je suis moi-même prête à faire le deuil d’être grand-mère un jour (et oui, hommes/femmes, pas si égaux que ça….), tant l’avenir de cette planète me semble sombre.
    Mais soyons optimistes (et tu nous aides bien sur ce thème…), la vie est tellement surprenante, isnt’it?

  • isabelle le 07.11.2014 à 18h07

    Je parie que tu vas t’arranger pour que Chloé accouche le jour prévu pour notre visite… jamais 2 sans 3 annulations, mais cette fois pour une jolie raison.
    Et en plus je ne pourrai pas t’en vouloir !
    Bises à vous deux.

  • le coach le 08.11.2014 à 8h18

    Ben dis donc quelle histoire ! ça explique ce silence radio.
    Même si tu es généralement très indulgent reconnais que cette molécule n’a pas eu un comportement très correct vis à vis de toi. Elle vient, soit disant, pour lutter contre l’hypertonie de ta vessie et elle en profite pour perturber un équilibre médicamenteux que tu as mis 6 mois à construire! Personnellement je ne pardonne ce genre de comportement sournois. On dira ce qu’on veut mais tes autres maux se comportent de manière beaucoup plus franche. L’escarre n’avance pas masqué. Il frappe fort mais au grand jour, au vu et au su de tous. Il te met 15 jours au lit mais assume. L’infection urinaire n’est pas perfide. Elle dit qui elle est, pourquoi elle est là. Ta para-ostéo-arthropathie n’agit pas dans l’ombre. Elle annonce fièrement la couleur; « je suis une maladie rare et complexe ». Du point de vue de la transparence, on ne peut rien reprocher à tes nausées. Tu les connais bien maintenant. Ce sont des compagnes fidèles et régulières.

    A part ça, en tant que coach, j’apprécie ce coquard à l’œil conséquence de cet accident d’haltère. ça signifie que tu as repris l’entrainement . Ils ne sont pas très à l’aise dans le groupe Fauteuil. Ils savent que tu reviens encore plus fort , que tu es de nouveau prêt à bousculer la hiérarchie. L’objectif c’est 20 tours en 45 minutes. Le jeune kiné stagiaire valide risque de prendre 3 tours dans la vue ! S’il déprime tu me l’envoies.

    PS: très déçu par Nabila mon idole. J’estime que poignarder son compagnon , même si c’est un héros de la télé réalité, ça ne se fait pas. Ce n’est pas de la misogynie ou une histoire de parité homme/femme. J’avais déjà exprimé ma désapprobation quand Pistorius avait déchargé le canon de son revolver sur sa compagne . On dira que je suis un peu être vieille France mais j’estime que ça ne se fait pas.

  • Philippe DUBOIS le 08.11.2014 à 11h28

    Hé Michel avoue le coquard sur l’ oeil c’était pour Halloween!

    En ce qui concerne l’histoire de l’humanité et le pronostic annoncé de sa fin, j’ai décidé d’être optimiste.
    Si l’on se remet dans le contexte de chaque génération, il n’y a jamais eu de période vraiment rêvée pour assurer sa descendance (épidémies mondiales, invasions, guerres totales, menaces nucléaires….). Et puis Dieu, plus les américains, plus de bonnes volontés et un facteur x feront que ça se passera bien.

    Je pense à toi.

  • Alexandre DELORE le 10.11.2014 à 14h17

    Bonjour Michel, l’enfant va t-il naître la nuit de la SaintéLyon, ce serait un beau symbole, non ? J’aurai une pensée pour toi (et je ne serai pas le seul!) au départ de la SaintExpress (six semaines après avoir couru les Templiers). Bon courage et pleins de bonheur avec Chloé et le futur nouveau né.

  • jacqueline le 11.11.2014 à 18h11

    Salut Mim,
    J’espère que tu continues à aller mieux. J’ai appris à la télé que les escarres se soignaient avec du miel, un ponte de Marseille n’utilise que ça sur ses malades alités, alors s’il le faut nous viendrons avec un kilo de miel de thym et nous enduirons tes belles fesses , qu’en dis tu ???
    Oui ce serait beau que ta fille naisse la nuit de SaintéLyon, un clin d’oeil à son père , mais peu importe tu auras le plus beau des cadeaux quel que soit le jour ou la nuit.
    Je constate que Le Coach t’a concocté un joli programme, alors tu ne vas pas t’ennuyer. Gros bisous de toute la famille qui est avec toi en pensée.

  • fanfan le 11.11.2014 à 23h05

    tu nous donnes des sueurs froides Michel!!
    ton blog est une vraie série avec des rebondissements, de l’amour, du people, des événement heureux (comme l’arrivée de ta fille), moins heureux aussi…
    35 cachets par jour mais tu es une bombe chimique à toi tout seul! on a du mal à s’imaginer l’ingestion d’une telle quantité de comprimés en 24 h.
    Encore une belle leçon de vie pour nous bipède actif qui ne savons pas toujours apprécier à leur juste valeur les bonnes choses de la vie .
    Mille bises à toi Michel « coco bel œil »… et soigne ta gauche!

  • vincent nicolas le 13.11.2014 à 10h42

    Pôvre type,

    Une pensée pour l’haltère qui a du prendre cher….

    Biz

    Nic

  • philkikou le 14.11.2014 à 15h24

    interview de Sylvain Tesson :
    « Ma vingtaine de fractures est une affaire oubliée. La tête va bien, je me souviens de tout,
    Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/sylvain-tesson-se-confie-apres-avoir-survecu-grave-chute-1852794.html#edoYP6DyplEXzD7f.99
    j’ai lu un livre par jour à l’hôpital ce qui est la meilleure rééducation pour un esprit lésé. Ces trois mois de repos, de sobriété, de silence, d’examen de moi-même ont été bénéfiques. Ma vie était un carnaval endiablé et légèrement suicidaire, il était bon de ralentir un peu les chaudières intérieures, de descendre du train. Je conserve une paralysie de la face qui me donne un air de lieutenant prussien de 1870.

    J’ai aussi perdu l’ouïe à l’oreille droite mais, étant partisan du silence, que René Char appelait “l’étui de la vérité”, je ne m’en plains pas. Notre société est devenue hystérique et bruyante » a-t-il notamment confié dans un entretien accordé au site du Dauphiné.

    « J’ai écrit mon livre comme un dératé, pendant tout l’été, à Paris et Arcachon. Je n’ai eu le temps avec Daniel Dulac et mon vieil ami Escande, éditeur de Gallimard, que de grimper les Grands Charmoz. C’était une journée d’août froide et neigeuse. Inoubliable. Je suis tombé le lendemain soir (…) Ce livre est encadré par deux stèles de douleur. J’ai commencé à le rédiger le lendemain de la mort de ma mère et j’ai rendu le manuscrit le soir de ma chute. Entre-temps j’ai écrit comme un forcené, obsédé par cette histoire terrible de la Berezina » explique Sylvain Tesson à propos de la rédaction de son dernier ouvrage.

    Interrogé sur ce que pourrait être son premier souhait en sortant de l’hôpital au mois de décembre, (avant de pouvoir reprendre l’alpinisme dans six mois), Sylvain Tesson répond : « Organiser un dîner avec mes amis dans le foyer du théâtre de mon père, le Théâtre de Poche , pour trinquer, à l’eau minérale, aux miracles dont j’ai bénéficié, à la mémoire de ma mère le docteur Marie-Claude Tesson-Millet et à l’excellence de la médecine moderne. J’ai bien conscience que si je m’étais cassé la figure à Calcutta en 1880, je ne serai pas aussi en forme ».

    « Il s’agit d’un récit de voyage, à bord d’un side-car soviétique des années 1930 sur les traces des soldats de la Grande Armée lancés dans la tragédie de la Retraite de Russie. J’étais accompagné de quatre amis et nous avons répété l’itinéraire de l’armée napoléonienne en nous appuyant sur les textes des officiers de l’Empire. J’essaie de faire la navette entre les péripéties de la Retraite et nos propres aventures » précise-t-il quant au contenu de « Berezina ».
    ~~~~~~~~~~~~~~
    correspond à l’article paru dans le Dauph.Lib. du D.9-11, avec en plus dans le journal :
    « D.L. -Préparez-vous un prochain ouvrage ?
    Ph.T. – J’ai l’idée d’écrire quelque chose autour de l’accident, des leçons qu’on peut tirer d’un traumatisme, de l’expérience du coma, du retour à la vie et de ce paradoxal rajeunissement que représente la guérison. Je conseille à tous les accidentés de la vie de lire le formidable ouvrage de la philosophe Cynthia Fleury « Pretium Doloris »
    ~~~~~~~~~~~~~~~~

    -Blague à 2 balles : le pluriel d’un coca ?
    => un coca , des haltères ! ( boire un coup à l’oeil au singulier d’accord, mais pas au pluriel, sinon gare au cocard ;-))

  • BARDON Geneviève le 14.11.2014 à 21h47

    Bonjour Michel,

    J’ai fait la rencontre (sur des gentlemen) de ton pote JP, et j’ai été ravie qu’il puisse régulièrement me donner de tes nouvelles.
    Lors de mes activités sportives, je pense très souvent à toi et j’espère que tu vas encore beaucoup progresser dans ta rééducation. Je te souhaite de pouvoir rapidement te fixer de nouveaux défis, c’est bon pour le moral !
    Bises
    Geneviève B.

  • M. le Comte le 15.11.2014 à 23h06

    Très cher Michel,
    Et oui, période de grands changements !
    Mais l’actualité bien chargée me distrait un peu d’un avenir avec quelques ???
    – Le voyage et  »l’atterrissage » de Philae a régalé le (petit) passionné d’astrophysique que je suis,
    – Nos politiciens en mauvaise posture (ceux et celle en bonne posture m’inquiètent…)
    – Une magnifique victoire du 15 de France contre l’Australie (à l’instant) : 2 victoires françaises en 8 jours
    – Mais surtout, Nabilla en taule : j’ai presque autant pleuré que lors de la disparition médiatique de Mickael Vendetta !!!
    Tout cela ne m’empêche pas de penser souvent à vous et de vous souhaiter courage et persévérance : perseverare humanum est !
    Je vous laisse transmettre mon meilleur souvenir à Chloé et espère que tout se déroule pour le mieux…
    Bien à vous… et toutes mes pensées les plus positives (il faut que je pense à renouveler ma formule, promis)
    Laurent

  • jacqueline le 16.11.2014 à 13h11

    Bonjour Mim,
    je sais que tu traverses encore une mauvaise période, mais avec le courage que tu as je sais que tu vas t’accrocher, encore un mauvais moment dû à un énième médicament ?? je pense très fort à toi et à Chloé.
    Toute la famille se joint à moi pour vous embrasser très fort et vous envoyer le maximum d’ondes positives.
    Accroche toi vaillant cousin !!!

  • Philippe le 16.11.2014 à 19h58

    :
    Salut Michel , on c’était rencontré à ton agence , je voulais monter une course de VTT à assistance électrique , partant de rien, tu m’avais gentiment mis face à mes lacunes en la matière, je souhaite de tout coeur que tu te rétablisses et que l’on puisse produire ensemble un événement autour du E-VTT.
    Le 7 juin 2015 il y aura l’ElectrEnduro à Chaponost, monté par mon association Boostrider, une course ouverte aux seuls VTT électrique , mais sans Extrasport ça n’aura pas la même dimension , ni la même aura.

    Ne lâche rien , toutes les personnes qui te connaissent pensent à toi et t’envoient des encouragements de rétablissement….

    Philippe

  • Isabelle le 17.11.2014 à 18h22

    Bonsoir Michel,

    Quel choc ce d’apprendre votre accident. Je vous lis régulièrement et attends de nouvelle publication pour suivre vos nouvelles.
    Meme si nous avions l occasion de nous voir peu et qu à l’occasion de l’organisation de la Saintelyon, j ai perçu en vous de grandes qualités humaines que tous ces messages d’encouragements confirment.
    Que vous dire de plus que ce que l’on retrouve à travers tous ses commentaires : accrochez-vous pour vos proches, pour vous et pour j’ai cru comprendre cette petite fille qui va arriver. Le meilleur reste à venir.
    Isabelle (autocars maisonneuve s’il y avait besoin de précision)

  • Franck le 18.11.2014 à 14h18

    Salut Michel
    Des semaines que je voulais te passer un petit message
    Ca y est j’ai trouvé la voie
    Jean Mi nous tient au courant à chacune de nos sorties
    Ton combat est énorme mais tu peux compter sur nos soutiens sans faille, même silencieux
    Je t’envoie une bonne brassée d’ondes positives.
    Sache que tu forces mon/ notre admiration et notre respect
    Courage
    Bien amicalement

  • Les Jess le 18.11.2014 à 14h21

    Salut Michel !
    Et oui, parti de Santenay depuis7 ans nous n en sommes pas très loin et pourtant les nouvelles importantes n’arrivent pas vite vers nous…
    Pascal vient de croiser Christian qui l’a informé sur cet accident et ton état de santé actuel… Nous avons été très peiné et voulons croire qu’avec ta pugnacité, ton moral d acier et ton entourage, tu recouvreras la santé et ta motricité.
    Pascal est passé du VTT au vélo de route et a fini par me convertir à ce sport. Je ne pensais pas y prendre autant de plaisir même si parfois les coteaux me semblent raides !
    Gardes cette humour et joie de vivre, c de la bombe ! Je garde de toi le souvenir d un battant et je ne vois pas pourquoi tu changerais ! La vie nous a un peu éloigné les uns des autres mais nous continuerons par ton blog à garder contact et prendre de tes nouvelles.
    Nous t embrassons de tout cœur !

  • JAUSSAUD le 25.11.2014 à 12h22

    Salut MICHEL
    Les bénévoles du CTL pensent bien à toi en ces jours de préparation de la Saintélyon.
    Ils t’envoient tous leurs encouragements et leurs témoignage d’amitiés

  • Patrick GILLES le 25.11.2014 à 14h32

    Bonjour Michel,
    J’ai beaucoup pensé à toi ces dernières semaines car lors d’une sortie avec mes 2 compagnons de route, une mamie de 80 ans est venue stopper net notre enthousiasme à pouvoir profiter d’un temps aussi clément pour un mois de novembre. Le choc fut rude pour l’un d’entre nous. Les pires images me sont venues à l’esprit en une fraction de seconde lorsque j’ai compris qu’il ne pourrait éviter cette octogénaire qui dira plus tard aux gendarmes qu’elle « pensait » pouvoir passer avant nous… Les conséquences pour notre ami sont moindres comparées à toi mais le double traumatisme facial et crânien qu’il a subi n’en demeure pas moins sérieux. En lisant ton blog j’avais pris brusquement conscience que notre existence ne tenait qu’à un fil et qu’hélas, nous étions complètement démunis face à ceux qui endurent des moments difficiles. L’accident de mon collègue dont je n’ai pu être qu’un spectateur impuissant m’affecte d’autant plus. Mais en même temps, quand je vois la force de caractère dont vous faites preuve chacun à votre niveau, je ne peux qu’être admiratif. Je te renouvelle tous mes encouragements pour affronter l’épreuve que tu traverses et j’espère avoir l’occasion de te rendre prochainement une petite visite étant appelé à venir travailler à Lyon à partir du mois de janvier.

  • Phil le 08.12.2014 à 12h09

    Bonjour
    Je suis arrivé ici par un article du monde sur le nouveau tunnel. Comme vous je pédale. Je suis touché par ce qui vous arrive et vous souhaite beaucoup de courage.
    Continuez à nous faire partager vos mots. Ils sont formidables.

Ajouter votre commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *